Un signal positif de reprise pour la formation pilotes nous vient du centre 43 Air School, Afrique du Sud

ALSIM nous communique avoir conclu un nouveau contrat d'installation d'un simulateur AL250 chez 43 Air School, Afrique du Sud, ce qui représente un souffle d'espoir dans le marché de la formation pilotes après le coup d'arrêt causé par la pandemie du coronavirus.

Le simulateur AL250 répond aux besoins de formation de la phase initiale (PPL, CPL, IR / ME) et est un simulateur reconfigurable SEP / MEP certifié en tant que EASA FNPT II. De plus, il offre à la fois un instrument de cockpit classique et en verre pour chaque modèle de vol d'un simple coup de pouce. Cet appareil a été extrêmement bien accueilli depuis sa création et plus de 65 d'entre eux ont déjà été installés et fonctionnent avec succès dans le monde entier.



11 / 06 / 2020